Eglise romane Notre-Dame-de-l'Assomption

L'église d’ Anzy-le-Duc est placée de nos jours sous le vocable de Notre-Dame-de-l'Assomption. Elle était, anciennement, dédiée à la Trinité-Sainte-Croix et Sainte-Marie. Elle est l'ancienne église priorale du prieuré d'Anzy-le-Duc. Elle a été édifiée entre la fin du XIe et le début du XIIe. Elle est placée sous le vocable de Notre-Dame-de-l'Assomption.

La fondation du monastère d'Anzy-le-Duc remonte à l'époque carolingienne. C'est l'un des plus anciens du pays brionnais. Un noble, nommé Lethbald, et son épouse Altasie firent donation de leur villa d’ « Enziacum » à l'abbaye de Saint-Martin d'Autun en 876. L'un des premiers prieurs fut le moine Hugues de Poitiers, mort en odeur de sainteté vers 930 à Anzy-le-Duc. Son tombeau fut l'objet d'une grande vénération et l'affluence croissante des pèlerins qui empruntaient la grande route de la Loire, rendit nécessaire la construction d'une église plus vaste. Il semble, ainsi, qu’au XIe, cette affluence croissante des pèlerins ait rendu nécessaire l’édification d’un église plus vaste et plus digne d’abriter les reliques du saint (vers 1001).

Quelques bâtiments du prieuré qui jouxtent l'église, sont encore visibles.

[source : Wikipédia]

Des visites sont organisées sur l'égide de l'association "Les Amis de l'Eglise".